Drogba Didier

10 aoĂ»t 2009 par Erwan Delcourt  
Classé dans d

Fiche d’identitĂ©
drogba photo Nom:
Pays:
Date de naissance:
Lieu de naissance:
Taille:
Poids:
Poste:
Club actuel:
Drogba
CĂ´te d’ivoire
11 mars 1978
Abidjan
1m89
88kg
attaquant
Chelsea
Analyse
Points forts
Points faibles
- Force, puissance, jeu dos au but.
- Vitesse.
- Dribble
- Pied droit, pied gauche
- DĂ©termination et esprit d’Ă©quipe
- Tendance Ă  tricher
Commentaires:
Didier Drogba est un attaquant peu commun. Grand (mais pas trop pour le gĂŞner en vitesse) et puissant, il est aussi rapide. GĂ©nĂ©reux il n’hĂ©sitera pas Ă  dĂ©fendre pour l’Ă©quipe. Il a le profil rĂŞvĂ© pour un 433 ce qui ne veut pas dire qu’il ne peut pas ĂŞtre tout aussi utile dans un autre système. S’il a l’esprit d’Ă©quipe, il laissa tomber ses camarades en finale de la ligue des champions 2008, giflant le serbe Vidic et se faisant expulser de ce fait. PrĂ©vu comme le 5ème tireur de son Ă©quipe il sera remplacĂ© par Terry qui tira sur le poteau alors qu’il s’agissait du penalty qui aurait donnĂ© la victoire Ă  son Ă©quipe. Plus avant, Ă  la mort subite c’est Manchester United qui allait s’imposer.
Un an plus tard, ulcĂ©rĂ© par l’injustice subie, l’arbitre du match Chelsea Barcelone ayant refusĂ© plusieurs lĂ©gitimes penalty et Barcelone avait finalement Ă©galisĂ© dans le temps additionnel pour se qualifier via la règle du but Ă  l’Ă©xtĂ©rieur, il alla confronter une fois le match fini l’arbitre de la rencontre. Il sera suspendu pour cela et manquera les 3 premiers matchs de la ligue des champions 2009-2010.
Un temps fort de sa carrière
Avec Marseille au vĂ©lodrome en coup de l’uefa, il terrorise la dĂ©fense de Newcastle et marque notamment un dribble avec son dribble dans le dos. Quelques mois plus tard il signe Ă  Chelsea
Palmarès
Titres Champion d’Angleterre en 2005, 2006 (Chelsea)
Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 2007 et 2009 (Chelsea)
Vainqueur de la Coupe de la Ligue en 2005, 2007 (Chelsea)
Finaliste de la C1 en 2008 (Chelsea)
Finaliste de la C3 en 2004 (Marseille)
Finaliste de la Coupe de la Ligue en 2008 (Chelsea)
1ère sĂ©lection CĂ´te d’Ivoire vs Afrique du Sud (Abidjan) : 0-0, le 8 septembre 2002

Drogba gâche tout.. sans même le comprendre

25 mars 2006 par Erwan Delcourt  
Classé dans Championnat

Le plan de jeu (sic) des joueurs de Manchester City était clair et le fut d’autant plus qu’il était dicté par des absences importantes telle celle de Cole, opéré pour la deuxième fois du genou, de Sibierski qui laissèrent Vassel seul en pointe et abandonné. Ses coéquipiers jouaient, eux, bas dans leur partie de terrain.
Attendre était donc le plan avant éventuellement de surgir pour un hypothétique hold-up. Cela aurait pu marcher d’ailleurs, Mills mettant en difficulté Cech d’un tir croisé du gauche(26). Ce plan avait une implication : stopper les contres dés qu’il s’amorçaient par des fautes d’anti-jeu.

Ce qu’ils ne manquèrent pas de faire (sur Duff à la 26ème ; sur Cole à la 28ème), ce qui agaça particulièrement les blues. Qui n’étaient pas en reste avec l’expert en chef Didier Drogba qu’une bourrasque de vent envoya au tapis à la 23ème minute. Ce n’était malheureusement que le début de son récital grotesque qui se finit avec une interview qui malheureusement en dit long sur son comportement passé, présent et futur, la prise de conscience ne faisant, semble-t-il pas, partie, de ses « capacités ».

Ce plan comporte un avantage certain : étant donné que le seul attaquant de pointe(Vassel) se trouve en compagnie des deux défenseurs centraux(Terry et Carvahlo) plus un ou deux des arrières latéraux (Ferreira et, ou Del Horno) selon que Chelsea attaque à droite ou à gauche, cela signifie que sur la partie de terrain ou se joue l’action Manchester City est en supériorité numérique, ses 9 joueurs de champs en position défensive ayant à faire face à 6 joueurs des blues. Voilà pour la théorie.

Mais ce plan repose sur au moins une hypothèse : ne pas faire d’erreur technique dans la relance. En défendant bas les erreurs commises dans ce secteur sont difficilement rattrapables :

De là découlèrent certaines des actions de Chelsea :

Tel à la 6ème ou après une balle perdue au 35 mètres par Floyd, Gudjohnsen décalait sur la gauche Lampard qui croisait trop sa frappe.

Tel à la 20ème ou une nouvelle perte de balle ( cette fois de la part de Ireland) en milieu de terrain vit Lampard solliciter Drogba qui frappa du gauche, James s’emparant du ballon en deux temps.

N’ayant personne à surveiller, les défenseurs latéraux de Chelsea se lancèrent alternativement à l’assaut des buts de James. Ainsi

A la 9ème Gudjohnsen ne pouvait reprendre un bon centre de Ferreira.

A la 13ème une transversale de 35 mètres de Del Horno trouvait Drogba qui ne laissait pas retomber la balle au sol et tentait un lob, au dessus.

A la 43ème, sur un centre de Ferreira Ferreira croisait trop sa tête.

Dans l’intervalle Chelsea avait ouvert le score à la 29ème, Gudjohnsen trouvant Drogba qui dans un premier temps revint dans l’axe pour finalement se remettre la balle sur son pied gauche et tromper James d’une frappe croisée. (1-0)

3 minutes plus tard, Chelsea accentuait son avantage.

Suite à un corner tiré par Lampard, Terry reprenait de la tête ; celle-ci était renvoyée sur la ligne par James. A l’entrée de la surface, Cole dévissait sa frappe sur Gudjohnsen qui remettait pour Drogba qui, contrôlait de la main avant de tromper James à bout portant(2-0, 32).

Le carton récolté pour protestation par Distin passait d’anecdotique à dramatique 15 minutes plus tard