Stéphane Guy, Patrice Ferri ou quand l’incompétence est faite règle

14 dĂ©cembre 2008 par Erwan Delcourt  
Classé dans Humeurs

Les mancuniens n’ont pas été à la fête hier face à Tottenham. Le moins que l’on puisse dire c’est que les téléspectateurs de Canal + sport ont du ajouter un autre fardeau au visionnage de cette partie décevante, eu égards aux acteurs présents sur le terrain.

En effet, si cela n’avait pas été pour l’ambiance, on aurait coupé le son très rapidement. Du moins aurait on eu tort tant cela ne nous aurait pas permis d’acter qu’on nous a privé de moments de cette rencontre sans même nous en avertir que ce soit par l’écrit (avec un affichage sur l’écran) où à l’oral via les commentateurs de ce match.

Il est une chose de désapprouver ce qui nous est présenté comme de l’analyse. Pour argumenté que soit la réponse, ce à quoi nous nous sommes essayés dans notre article sur ce match, on pourrait toujours nous taxer à défaut de répondre au fond, d’interprétation.

Mais tromper sur ce qui est des faits, ne pas ajouter ,Ă  ce qui au mieux est de l’inconsĂ©quence (les fiches ce n’est pas fait pour les chiens, par Zeus), le doute Ă  ses prises de position est inqualifiable en ce que cela mĂ©prise le public, dont une part est certainement en quĂŞte d’information, auquel on s’adresse. Au point qu’on en est Ă  se demander si on n’ignore pas Ă  Canal ce qu’est une faute grave de peur d’avoir Ă  liquider, ensuite, l’ensemble de son Ă©quipe de journalistes et consultants sportifs.

Nous reviendrons ici sur 4 faits annoncés comme autant de vérités par le couple Guy-Ferri :

Le premier consista à dire que dans un débat sur la polyvalence de O’shea, Carrick avait aussi souffert de celle-ci à ses débuts ce qui l’avait fait se promener à différentes positions au milieu. Ici nous voulons dire la chose suivante : Carrick a toujours joué au poste de milieu central depuis son arrivée à Manchester United. Il n’a jamais joué à droite à la différence d’Hargreaves par exemple qui lui a voyagé à différents postes dans l’équipe de Manchester : milieu droit défenseur latéral droit, milieu central : parfois même occupa t il différents postes dans le même match comme en finale de la ligue des champions contre Chelsea par exemple où il entama la rencontre au poste de milieu droit pour finir dans l’axe du milieu.

Parlant d’O’shea il fut aussi ajouté que ce dernier n’était pas un N°2 au poste d’arrière gauche et que en conséquence, et en excluant de façon péremptoire Fabio Da Silva (actuellement blessé ce qui explique pour partie sa présence moins affirmé que celle de son jumeau Rafael), il n’y avait pas de N°2 derrière Evra. Rappelons juste ici que J.O’shea fut lors de la saison 2001-2002 nominé parmi 6 autres arrières gauche pour le poste de meilleur arrière gauche de la ligue des champions de cette saison là.

Le deuxième fait sur lequel il y eut tromperie fut de dire suite Ă  une frappe de Fletcher (50) que ce dernier avec Carrick Ă©tait un spĂ©cialiste des frappes aux 18 mètres ou au delĂ . Ici il faut dire une chose : Fletcher a marquĂ© des buts pour Manchester (12 buts en 190 matchs) : aucun de ceux ci ne fut frappĂ© d’au delĂ  de la surface. Alors on voit l’objection : il n’y a pas que les buts, il y a aussi ce que une bonne frappe peut engendrer, un gardien qui repousse etc. Dans ce domaine on ne voit qu’un Ă©lĂ©ment « marquant », cette frappe sur la barre de plus de 25 mètres contre Chelsea lors de la saison 2005-2006 (dĂ©faite 1-3 de Manchester Ă  Old Trafford face Ă  un Chelsea dĂ©jĂ  champion). Pas de quoi en faire un spĂ©cialiste des frappes Ă  mi-distance. D’un autre cotĂ© on fait vite des spĂ©cialistes de nos jours (au point de vider ce terme de son sens), Patrice Ferri en Ă©tant un paraĂ®t il, et S.Guy effectuant l’exploit d’en ĂŞtre un dans l’hippisme et dans le foot anglais. Admirable Ă©clectisme ! SpĂ©cialistes au titre parfaitement justifiĂ© comme on a commencĂ© Ă  le voir et comme nous poursuivons maintenant.

Une minute avant ce deuxième point, nous entendîmes quelque chose qui sonna mal à nos oreilles : Anderson premier brésilien à avoir joué à Manchester United. Oups, et quid du champion du monde Kleberson qui signa en 2003 pour Manchester United. Pour mémoire Anderson rejoignit le club anglais à l’été de l’an dernier (2007).

Le dernier point est tout aussi factuel (et faussement factuel) que ceux précédemment soulevés : il consista à dire que Park n’avait pas joué avec Gomes au PSV Eindhoven. Ici un lien, qui vous montrera que lors de la demi finale retour contre le Milan AC le 4 mai 2005, Park avait marqué, et Gomes était dans les buts.

Experts mon postérieur oui !

Comments

12 Réponses pour “StĂ©phane Guy, Patrice Ferri ou quand l’incompĂ©tence est faite règle”

Libère ton esprit

Dites ce que vous en pensez...
Et oh, si vous voulez une image avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!