Les guignols de l’info « et » Rafael Nadal: si c’Ă©tait de la caricature ce ne serait pas indigne!

17 fĂ©vrier 2012 par Erwan Delcourt  
Classé dans Humeurs

Il y a 3 mots-clefs dans le titre de cet article: indigne, caricature et si.

espagnedrapeauHannah Arendt l’a dit 1: « La libertĂ© d’opinion est une farce si l’information sur les faits n’est pas garantie et si ce ne sont pas les faits eux-mĂŞmes qui sont l’objet du dĂ©bat. »
Vous nous direz, quel rapport avec les guignols de l’info dont  « tout le monde sait », formidable formule, d’après son producteur Yves le Rolland2 « qu’ils font de la caricature ».
Rappelons quelques faits ici: le 6 fĂ©vrier 2012 on voyait Nadal faire le plein de sa voiture en urinant dans le rĂ©servoir. Le 8 fĂ©vrier 2012 Nadal, parmi d’autres sportifs espagnols, signait une pĂ©tition de soutien Ă  Contador avec une seringue. PPDA3 Ă©nonçait la morale: « La seule chose qui ne soit pas dopĂ©e en Espagne, c’est l’Ă©conomie ».
Or, qu’est-ce qu’une caricature? C’est une « reproduction par le dessin, la peinture, d’une personne ou d’une chose, avec une intention satirique ou humoristique », c’est une « dĂ©formation grotesque et outrĂ©e de certains dĂ©fauts ».
Reproduction, dĂ©formation, s’il existe un point commun dans ces deux termes c’est que dans tous les cas une caricature pour en ĂŞtre une doit partir de la vĂ©ritĂ©. Ensuite en grossissant le trait est ambitionnĂ© l’humour, la dĂ©rision.
Pour reprendre leur formule, personne ne saurait contester cette définition.
Ceci posĂ©, la question est la suivante: Y-a-t-il un Ă©lĂ©ment factuel tendant Ă  dĂ©montrer que Rafael Nadal soit un sportif dopĂ©? Que dites-vous? Ah, mais il est espagnol! Mais alors il ne s’agit plus de fait mais d’un dĂ©lit de sale gueule. Suivez plutĂ´t: il serait justifiĂ© de le taxer d’un acte dĂ©lictueux, pour ensuite faire rire, de par son origine? Placez ce raisonnement dans n’importe quelle autre situation et vous verrez qu’il est humainement insoutenable. Un exemple?

Les dĂ©linquants le seraient parce qu’ils sont de telle ou telle couleur de peau (Eric Zemour a Ă©tĂ© condamnĂ© pour provocation Ă  la haine raciale pour avoir opĂ©rĂ© tel rapprochement).
.
De ce qui prĂ©cède il ressort la chose suivante: les guignols de l’info n’ont pas « dans le cas de Rafael Nadal » fait de la caricature. Ils ont fait du dĂ©lit de sale gueule, dit autrement de la discrimination c’est Ă  dire « le fait de sĂ©parer un groupe social des autres en le traitant plus mal ».
Ainsi, ils ont fait preuve d’indignitĂ© (d’indigne: « mĂ©prisable; qui dĂ©shonore ») envers ceux qui font rĂ©ellement de la caricature. En sont-ils Ă  leur coup d’essai? Nous n’avons pas la connaissance historique pour faire une rĂ©ponse sur une aussi longue pĂ©riode. Ce qu’on peut dire par contre c’est qu’on a un souvenir d’une autre prise en flagrant dĂ©lit de discrimination. C’Ă©tait en Novembre 2011 quand ils prĂ©sentèrent Jean-Luc MĂ©lenchon en ivrogne. Or, Jean-Luc MĂ©lenchon (cliquez ICI pour un lien complet, sinon vous pouvez lire l’extrait en question dans la note de bas de page indiquĂ©e ci-après) ne boit d’aucun alcool 4.
Il n’y a pas de quoi ĂŞtre fier d’insulter sa profession. En ce qui concerne contre-attaque.fr, nous ne regarderons plus l’Ă©mission en question tant que la rĂ©sonance de leurs excuses publiques ne nous sera pas parvenue.
.
.

  1. Source: la crise de la culture. Édition Folio. Collection Folio essais. Édition 2005, page 303
  2. Source:Page 2 de l’Equipe du 17 FĂ©vrier 2012
  3. pour Patrick Poivre d’Arvor
  4. Jean Luc MĂ©lenchon: « Comme je ne bois aucun alcool, c’est donc une invention davantage qu’une caricature. »

Comments

2 Réponses pour “Les guignols de l’info « et » Rafael Nadal: si c’Ă©tait de la caricature ce ne serait pas indigne!”
  1. dustylo dit :

    Au risque de passer pour un vieux con, je trouve que la caricature a bon dos… D’ailleurs une autre Ă©mission de C+ a de drĂ´les d’attitudes, cultivant mĂŞme bien plus l’ambiguĂŻtĂ© puisqu’elle passe sans crier gare de la casquette du journaliste Ă  celle du comique: ceux qui y sont moquĂ©s n’ont pas cette chance!

    Tout ça pour dire que derrière l’humour se cachent parfois des lâches ou des « bandits ».

  2. Erwan Delcourt dit :

    Tu dois parler du petit journal dont le prĂ©sentateur a eu cette phrase qui rĂ©sume bien les objectifs de ce divertissement: « Le truc, c’est que ce qui se passe en dehors des camĂ©ras ne concerne pas Le Petit Journal, donc l’objectif est de montrer ce qui se passe quand tous les mĂ©dias sont lĂ . La com », la fameuse com’. »
    Les choses sont claires, la valeur informative est au mieux relative, puisque tout ce qui se passe hors caméra est exclu de la réflexion.

Libère ton esprit

Dites ce que vous en pensez...
Et oh, si vous voulez une image avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!