Beinsport ou la grande classe

2 aoĂ»t 2015 par Erwan Delcourt  
Classé dans Humeurs

On avait pris connaissance cet été de ces clips narcissiques où les journalistes de la chaîne beinsport pratiquent l’auto-interview : « vous l’avez trouvé comment cette saison de L1 ? », question déclinée sur différents sports et compétitions. Ou  quand ils vont encore plus loin et se jugent eux-mêmes: « Et pourquoi vous l’avez aimée sur Beinsport ?» Vous me direz, on n’est jamais mieux servi que par soi-même… Et on y reviendra. Car c’est là tout le problème.

Et maintenant place au dimanche 2 août 2015. Rafael Nadal affronte en finale du tournoi de Hambourg l’italien Fabio Fognini. Vient le moment de l’interrogation. Et le journaliste Lionel Buton avec le consultant Thierry Champion de dire : « ça serait bien qu’un journaliste l’interroge Rafael Nadal pour lui demander pourquoi il sert plus lentement qu’à l’accoutumé sur ce tournoi de Hambourg, stratégie? problème?etc ».

Là où cela devient pathétique, et tragique pour eux, c’est que :

1- cette question a été posée.

2- une réponse a été apportée par l’espagnol qui a expliqué souffrir d’un problème à l’épaule.

3-cette information était disponible depuis la veille, samedi 1er août 2015, sur le site… beinsport.tv (voir le lien vidéo ICI).

Alors disons les choses ainsi: pour se faire mousser, la collaboration des services est optimale. Par contre pour l’essentiel, c’est-Ă -dire pour ce qui est de leur mission première, informer, elle est nulle. On ne dĂ©finit pas mieux les jean-foutres : « personnes incapables sur lesquels on ne peut compter. »