On nous a menti et on mentirait de dire qu’on est surpris

31 aoĂ»t 2012 par Erwan Delcourt  
Classé dans Humeurs

On aurait le meilleur de la ligue des champions, Canal + ne l’avait-elle pas annoncĂ© Ă  forts coups de trompettes ? Ce point est incontestable. Cyril Linette, le directeur des sports de la chaĂ®ne cryptĂ©e, ne disait-il pas en effet, dans un interview au quotidien le monde publiĂ© en ligne le 15 dĂ©cembre 2011 : « Si on ne peut plus avoir l’exclusivitĂ© d’une compĂ©tition, il faut absolument qu’on ait, au minimum, le meilleur1.»

Nous voilà pourtant fixé en ce vendredi 31 aout 2012 : lors de la première journée de la phase liguechampionde poule de la ligue des champions 2012-2013, ceux qui ont Canal + auront droit à PSG vs Dynamo Kiev le 18 septembre prochain, pas à Real Madrid vs Manchester City.
Dire qu’on est surpris signifierait qu’on est facilement dupé mais cela (qu’on ne l’est pas, surpris et pas voie de conséquence dupé, ndlr) doit-il nous dispenser de le dénoncer pour autant ?
Ce serait une faute.
La vĂ©ritĂ© c’est, qu’identiquement Ă  TF1 dans le passĂ©, Canal + dispose de ce qui est appelĂ© le premier choix, c’est-Ă -dire qu’elle choisit le match qu’elle diffuse pour ensuite laisser le reste Ă  l’autre diffuseur, comprendre ici Beinsport. Cela ne signifie pas DU TOUT que le premier choix soit l’AFFICHE de la journĂ©e au sens strict.

C’est une situation similaire à la précédente où Canal avait la position de Beinsport et où TF1 avait celle que Canal occupe aujourd’hui. Cela veut dire pour l’avenir que Canal diffusera (comme TF1 en son temps donc) en premier les clubs français tant que l’un d’eux sera en course et ce quelle que soit l’immensité des affiches par ailleurs.

Un exemple passĂ©? Lors des quarts de finale de l’Ă©dition 2009-2010, TF1 avait proposĂ© Lyon vs Bordeaux alors qu’il y avait par ailleurs Arsenal vs Barcelone ou encore Bayern Munich vs Manchester United. Comme l’exemple prĂ©sent (PSG vs Dynamo Kiev plutĂ´t que Real Madrid vs Manchester City) le laisse prĂ©sager les illustrations futures ne manqueront pas tant qu’un club français ne rivalisera pas sportivement avec les plus grands europĂ©ens (et dans l’hypothèse de la phase de poule, et parfois au delĂ , qu’il rencontre dans le mĂŞme temps un adversaire digne de ce nom).

Il ne serait pas fâcheux que dans l’intervalle cesse cette hypocrisie et que plutĂ´t que de trompeter sur le meilleur, Canal se dise chaĂ®ne des clubs français en ligue des champions jusqu’Ă  ce que les meilleurs prennent le relais avec l’Ă©limination de ces derniers. On aura alors droit au meilleur? Rendez vous Ă  ce moment…

.

.

  1. Voici la question et sa réponse dans son intégralité :
    Question : Au vu des audiences peu reluisantes des matches de Ligue des champions, n’est-ce pas finalement une bonne chose de diffuser moins de matches ?
    Cyril Linette : Non, nous ne sommes pas forcĂ©ment satisfaits de ne plus diffuser un certain nombre de matches complĂ©mentaires, il ne faut pas se mentir, mais il faut aussi se poser les bonnes questions dans un contexte fortement concurrentiel. Si on ne peut plus avoir l’exclusivitĂ© d’une compĂ©tition, il faut absolument qu’on ait, au minimum, le meilleur. C’est le cas pour la Ligue 1 depuis plusieurs annĂ©es, et ça va continuer. Nous allons proposer les meilleurs matches, et on racontera leur histoire Ă  nos abonnĂ©s par le biais de grands rendez-vous.