Pas de biathlon en 2011 au Grand Bornand

5 dĂ©cembre 2011 par Erwan Delcourt  
Classé dans Humeurs

La nouvelle est tombĂ©e ce lundi 5 dĂ©cembre, la coupe du monde de Biathlon (saison 2011-2012) ne fera pas escale au Grand Bornand des 15 au 18 dĂ©cembre 2011, la faute Ă  une neige insuffisante au moment de la prise de dĂ©cision qui a abouti Ă  cette annulation. On ne peut que repenser aux propos tenus par celle dont le stade de biathlon porte son nom, Silvie Becaert. Cette dernière, mercredi dernier (le 30 novembre) sur Eurosport, tint (en sa qualitĂ© de consultante qui se trouvait aussi ĂŞtre membre du comitĂ© d’organisation de cette Ă©preuve) en effet des propos très rassurant sur la tenue de la première Ă©preuve de biathlon Ă  ce niveau sur le sol français malgrĂ© le fait qu’il n’y avait Ă  cet instant lĂ  pas un dĂ©but de neige sur le site.
Seulement voilĂ ,  il ne suffit pas de dire il va neiger, il va neiger, il va neiger pour qu’il neige. La mĂ©thode CouĂ© n’a pas de prise sur les cieux. Il nous aurait semblĂ© plus responsable d’appuyer alors sur les capacitĂ©s de rĂ©actions du Grand Bornand en cas de neige tardive. In fine cela n’aurait certainement rien changĂ© (les instances ne pouvant attendre Ă©ternellement si elles veulent avoir en temps voulu une alternative) mais cela aurait semblĂ© moins ridicule que de s’appuyer sur les prĂ©visions mĂ©tĂ©o d’avant pĂ©riodes scolaires qui sont la risĂ©e des montagnards. D’autant plus que les dites prĂ©visions  n’avaient pas permis de sauver Val d’Isère  (les skieurs devaient s’y produire  les 10 et 11 DĂ©cembre) alors que la station savoyarde commence pourtant, elle, Ă  1800 mètres d’altitude (contre 1000 mètres Ă  la station du Grand Bornand, Haute-Savoie).